Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network

Banlieue Network

Banlieue Network

The Banlieue Far from the Clichés

New Voices, Images and Identities Emerging from the French Urban Periphery

Location: Oxford Brookes University

Event date: Thursday, April 03, 2014

Interdisciplinary Conference Organised by Banlieue Network

Oxford Brookes University, 3-4 April 2014

Over the past few decades, the term “banlieue” has become synonymous with pockets of exclusion on the peripheries of most major French cities. Suburban areas have been the scene of urban violence since the early 1980s, but the riots which occurred in 2005, 2007 and 2010, have reached an unprecedented scale. In the wake of these outbreaks, media accounts and social commentators have highlighted the extent of the social divide in France between residents of disadvantaged urban peripheries and those of more affluent areas. Excluded and marginalised, suburban communities are located at the limits of French society, both literally and metaphorically. In mainstream society, the media-constructed image of the banlieues frequently provides the only insight into life in these underprivileged neighbourhoods. However, the prism of the media often tends to present a distorted image of reality. Focusing on issues of violence, immigration, integration, religion and identity, media and political discourses tend to favour the consolidation of negative stereotypes commonly associated with the suburbs.

However, in recent years, a new type of discourse has emerged that presents images of diversity, vitality and creativity, to counter the clichés of violence and delinquency. Projects which aim to introduce young people to writing, or to other forms of artistic creation, such as “Bondy Blog” or “Les Gars de Villiers”, seek to help them forge out a space in public and media arenas, as “to write is to exist” (Nordine Nabili). The publishing and film industries have also witnessed an explosion of stories referring to the suburbs. Some critics refer to a new literary and cinematic force, while others note the emergence of an urban culture that thrives on the creativity of residents from the suburbs. The resounding success of recent films such as “L’Esquive” (“Games of Love and Chance”) (Kechiche, 2003) or “The Untouchables” (Toldeano, Nakache, 2011), shows that the suburbs now occupies an important place in the minds of the majority of French people.

This conference is the second in a series seeking to promote exchange of knowledge around the subject of the suburbs. Organised by Banlieue Network, it aims to follow up the discussions that took place at the first conference “Communities at the Periphery: Perceptions and Representations of the French Banlieues”, which was held on 4-5 April 2013 at the Institut Français in London. Having explored the negative image of the suburbs that is presented in media and political discourses, we now invite researchers, artists and professionals to explore representations of the suburbs produced by artists from suburban housing estates, urban collectives, residents, elected officials and other urban actors, taking multi- and interdisciplinary perspectives, with the aim of challenging the prevailing stereotypes. We are particularly interested in, but not limited to, the following aspects: 

  • The representations and self-representations of communities
  • The authenticity, real or perceived, of the "voice of the suburbs"
  • Memory, individual or collective, of suburban housing estates
  • Images of diversity versus clichés
  • Collective voices and group initiatives
  • The emergence of urban culture and its different forms
  • The imagination of the suburbs and its absorption into the French popular culture

The conference will encourage comparative approaches and adopt an innovative stance to contemporary problems attached to the suburbs by combining theoretical and practical research in order to provide new insights into the mechanisms of social exclusion and spatial segregation. We invite contributions that question and problematise external perceptions and representations in the suburbs, including in the context of the following research fields:

  • French Studies
  • Urban Studies
  • Postcolonial Studies
  • Architecture
  • Cinema
  • History
  • Literature
  • Information Science
  • Geography
  • Sociology
  • Planning

We also invite submissions from people who are not part of the world of academic research but have personal experience or expertise and wish to participate in an exchange of knowledge.

The Exhibition

The dates of the conference will coincide with the inauguration of the exhibition "Perceptions of the Banlieue". The images, texts and audiovisual works that make up the exhibition are the results of the Summer School organized by Banlieue Network in July 2013 in the municipalities of Saint-Denis, Bondy and Drancy. The works that will be on show are the result of the collaboration of a group of international researchers and some ten artists (photographers, drawers, writers and theatre directors), including Mish Aminoff, Jean-Michel Delage, Liza Dimbleby, Ibrahim Kaba (Kalou), Fabienne Kanor, Mamadou Mahmoud Ndongo, Samuel Nja-Kwa, John Perivolaris, Dianne Regisford and Sophie Tonneau who, during the week of 8-12 July 2013, ran creative workshops and urban walks in the Paris suburbs.

About us

Banlieue Network is an international research network funded by the AHRC (Arts and Humanities Research Council) which aims to connect international scholars from a broad range of disciplines with urban practitioners, artists, stakeholders, associations of residents, activists and policy makers and create opportunities for debate, knowledge transfer and sharing expertise and good practice. Although our primary focus is on disadvantaged neighbourhoods in France, we expect the network to extend in the long term to include comparative studies of disadvantaged communities in other European cities. The Network's key objective is to address urban stigmatisation and fight negative clichés by creating a forum for cross-disciplinary debates about future visions of the city and pathways for sustainable communities. Exploring the ways in which communities are represented in narratives, political and media discourses and popular culture and studying the alternative identities residents develop in response to mainstream discourses will help us learn from the shortcomings of previous urban policies and improve the effectiveness of future strategic planning. By involving a broad range of partners and by stimulating comparative approaches, we aim to contribute to new thinking about future ethical, cultural and social landscapes and future directions for society.

Organising Committee:

  • Juliet Carpenter, Oxford Brookes University
  • Christina Horvath, Oxford Brookes University

Scientific Committee:

  • Marie-Madeleine Bertucci, Linguistics
  • Juliet Carpenter, Urban Geography
  • Peter Coles, Photography
  • Christina Horvath, French Literature
  • Jörg Knieling, Urban Governance
  • Bruno Levasseur, French Studies

La banlieue loin des clichés : Nouvelles Voix, Images and Identités émergeant à la périphérie des villes françaises

Colloque Interdisciplinaire organisé par Banlieue Network

Oxford Brookes University, 3-4 Avril 2014

Au cours des dernières décennies, le terme 'banlieue' est devenu synonyme de poches d’exclusion à la périphérie des grandes villes françaises. Depuis les années 1980, les cités ont été le théâtre de différentes formes de violence urbaine qui, durant les émeutes de 2005, 2007 et 2010, a atteint un niveau sans précédent. À la suite des émeutes, commentateurs et experts ont souligné l’étendue des clivages sociaux en France entre les habitants des quartiers défavorisés et ceux des communautés urbaines plus aisées. Exclues et marginalisées, certaines banlieues se situent à la périphérie de la société française, à la fois littéralement et métaphoriquement. Alors que la construction médiatique de la banlieue constitue souvent l’unique aperçu de la vie des quartiers les plus démunis, force est de constater que le prisme des médias renvoie très fréquemment une vision partiale et partielle de la réalité. Se concentrant sur des questions telles que la violence, l’immigration, l’intégration, la religion et l’identité, les discours médiatiques et politiques tendent à favoriser la consolidation des stéréotypes négatifs communément associés aux banlieues.

Cependant, depuis quelques années, on assiste également à l’émergence d’un nouveau type de discours qui oppose des images de diversité, de vitalité et de créativité aux clichés de la violence et de la délinquance. Les projets qui visent à initier les jeunes à l’écriture ou à différentes formes de création artistique tels que « Bondy Blog » ou « les Gars de Villiers » cherchent à les aider à conquérir un espace à la place publique et médiatique car « écrire c’est exister » (Nordine Nabili). Le monde éditorial et cinématographique a également vu une véritable explosion de récits faisant référence à la banlieue. Certains critiques parlent d’un nouveau courant littéraire et cinématographique alors que d’autres constatent l’émergence d’une culture urbaine qui se nourrit considérablement de la créativité des résidents de la banlieue. Le succès retentissant des films récents comme L’Esquive (Kechiche, 2003) ou Intouchables (Toldeano, Nakache, 2011) montre que la banlieue occupe désormais une place importante dans l’imaginaire de la majorité des Français.

Second volet d’une série cherchant à promouvoir l’échange de savoirs autour du sujet de la banlieue, ce colloque organisé par Banlieue Network souhaite faire suite aux réflexions proposées par le colloque « Communautés à la périphérie: perceptions et représentations des banlieues françaises » que nous avons organisé les 4-5 avril 2013 à l’Institut Français de Londres. Après avoir exploré l’image négative des banlieues relayée par les discours médiatiques et politiques, nous invitons les chercheurs, artistes et professionnels à explorer, à travers des perspectives multi- et interdisciplinaires, les représentations des banlieues produites par des artistes issus des cités, des groupes collectifs, résidents, élus et autres acteurs urbains dans le but de défier les images stéréotypées prédominantes. Nous nous intéressons en particulier, mais non exclusivement, aux aspects suivants :

  • Les représentations et autoreprésentations des communautés
  • L’authenticité, réelle ou supposée, des « voix de la banlieue »
  • La mémoire, individuelle ou collective, des cités
  • Les images de la diversité vs les clichés
  • Les voix collectives et les initiatives de groupes
  • L’émergence d’une culture urbaine et ses différentes formes
  • L’imaginaire de la banlieue et son absorption dans la culture populaire française

Le colloque encouragera les perspectives comparées et adoptera une approche novatrice des problèmes contemporains attachés aux banlieues en associant les recherches théoriques et pratiques afin de proposer de nouveaux aperçus sur les mécanismes d’exclusion sociale et de ségrégation spatiale. Nous invitons des contributions qui questionnent et problématisent les perceptions et représentations externes de la banlieue, entre autres dans le contexte de champs de recherche suivants :

  • Études françaises
  • Études urbaines
  • Études postcoloniales
  • Architecture
  • Cinéma
  • Histoire
  • Littérature
  • Sciences de l’information
  • Géographie
  • Sociologie
  • Urbanisme

Nous invitons également des communications des personnes qui ne font pas partie du monde de la recherche universitaire mais qui ont une expérience ou expertise personnelle et souhaitent participer à un échange de connaissances.

L’exposition

Les dates du colloque coïncideront avec l’inauguration de l’exposition « Perceptions de la Banlieue ». Les images, textes et œuvres audiovisuelles faisant partie de l’exposition sont les résultats de la Résidence d’Été organisée par Banlieue Network en juillet 2013 dans les communes Saint-Denis, Drancy et Bondy. Le matériel exposé résulte de la collaboration d’un groupe de chercheurs internationaux et une dizaine d’artistes (photographes, dessinateurs, écrivains et metteurs en scène) incluant Mish Aminoff, Jean-Michel Delage, Liza Dimbleby, Ibrahim Kaba (Kalou), Fabienne Kanor, Mamadou Mahmoud Ndongo, Samuel Nja-Kwa, John Perivolaris, Dianne Regisford et Sophie Tonneau qui, pendant la semaine du 8-12 juillet 2013, encadraient des ateliers créatifs et des déambulations urbaines dans la région parisienne.

De nous

Banlieue Network, est un réseau international de recherche subventionné par l’AHRC (Arts and Humanities Research Council). L’objectif du réseau est de favoriser le rapprochement et la collaboration des chercheurs internationaux venant de disciplines différentes avec des spécialistes des territoires urbains, des artistes, des associations de résidents, des activistes et des élus pour susciter des débats et des échanges de savoir ainsi que des partages d’expertise et de bonne pratique. Si nous nous concentrons sur le sort des quartiers défavorisés en France, notre réseau entend inclure, à terme, l’étude comparée de communautés urbaines défavorisées d’autres villes européennes. L’objectif principal du réseau est de lutter contre la stigmatisation urbaine et les clichés simplificateurs en créant un forum de discussion transdisciplinaire promouvant les visions futures de la ville et favorisant le développement de communautés durables. Explorant la manière dont les communautés sont représentées dans les récits, les discours politiques et médiatiques et la culture populaire et étudiant les identités alternatives des résidents en réponse à ses discours dominants, nous aidera à apprendre les limites des politiques urbaines précédentes et à améliorer l’efficacité des plans politiques futures. En impliquant un grand nombre de partenaires et en stimulant les approches comparatives, nous espérons favoriser l’émergence de nouvelles manières de penser et le développement de nouvelles voies menant à une société plus équitable.

Comité d’organisation:

  • Juliet Carpenter, Oxford Brookes University
  • Christina Horvath, Oxford Brookes University

Comité scientifique:

  • Marie-Madeleine Bertucci, Linguistique, Université de Cergy-Pontoise
  • Juliet Carpenter, Géographie urbaine, Oxford Brookes University
  • Peter Coles, Photographie, Goldsmith College
  • Christina Horvath, Littérature française, Oxford Brookes University
  • Jörg Knieling, Gouvernance urbaine, HafenCity University Hambourg
  • Bruno Levasseur, Études françaises, Roehampton University

Conference Programme

Thursday 3rd April 2014

9.00 - 9.15 Welcome by Juliet Carpenter and Christina Horvath (Banlieue Network)

9.15 - 10.15Keynote by Professor Edward Welch(University of Aberdeen)

Apprehending the banlieueLes Passagers du Roissy-Express and the politics of spatial enquiry

10.15 - 10.40       Tea and coffee in the Dining Room

10.40 - 12.30 Session 1. Music Room   Chair: Isabelle Galichon

Communautés, Voix, Participation /Communities, Voices, Participation

 

Barbara Morovich(ENSAS-Strasbourg)

Participation, négociation et réception : quartiers populaires et projets dans l'espace public

 

Juliet Carpenter(Oxford Brookes - ENS Lyon)

Listening for ‘unheard voices’?

Giving a voice to the banlieues through community participation in urban regeneration

 

Beth Epstein(NYU Paris)

In Defense of «Social Mixing»: Cosmopolitan Hope from Below

 

Bruno Levasseur (Roehampton University)

Décentrer l’étude des représentations des banlieues au 21è siècle: vers une approche ordinaire des productions culturelles suburbaines

 

12.30– 13.50       Lunch at the Brookes Restaurant

14.00--15.30 Session 2. Music Room

Chair: Anaïs Marshall

Approches comparatives et holistiques

Comparative and holistic approaches

 

Alex B. Schafran (University of Leeds)

Representing the Banlieue: Adventures in a massive territory

 

Paul Kirkness (University Of Edinburgh)

The right to the cité: Displaying place attachment in two French housing estates

 

Daniel Laforest (University of Alberta)

Narrating Digital Urbanism project

 

14.00--15.30 Session 3. Green Room

Chair: Beth Epstein

Voix cinématographiques /Cinematographic voices

 

Aline Caillet (Université Paris I)

Chemins de traverse

 

Joe Bender (Harvard University )

En direct avec les immigrés: Self-Representation and Intervention in the Films of the MohamedCollective

 

15.30– 16.00       Tea and coffee in the Dining Room

Session 4. Music Room Chair: Edward Welch

Écrire contre ou avec les clichés / Writing against or with clichés

 

Elise Bouhet (Trinity College, SUNY, Albany)

Reconstruire les banlieues. Déconstruire les clichés

 

Christina Horvath (Oxford Brookes)

Les lieux-clichés dans l’espace romanesque de la banlieue

 

Mourad Khelil /Skander Kali (Université Paris IV-Paris Sorbonne)

De l’utilité des clichés pour raconter la banlieue

18.00-20.00         Glass Tank Gallery, Oxford Brookes

Private view of the exhibition ‘Voices and Images from the Banlieue’

Book Launch event with writers Mamadou Mahmoud N’Dongo and Skander Kali

Refreshments / Vin d’honneur

Friday 4th April 2014

9.30 - 10.30 keynote by Mohamed Mechmache(ACLEFEU)

“La démocratie ne se fera plus sans nous » : la participation des habitants dans la politique de la ville

10.30 - 10.50       Tea and coffee in the Dining Room

10.50 - 12.20 Session 5. Music room

Chair: Christina Horvath

Voix collectives-voix individuelles / Collective-Individual voices

 

Isabelle Galichon (Université Bordeaux III)

« Restaurer la voix » Le récit de soi comme résistance éthique face à l’invisibilité politique

 

Serena Cello (Universités de Gênes et François Rabelais de Tours)

Le collectif littéraire « Qui fait la France ? » : nouvelles voix d’engagement

 

Chikako Mori (Hitotsubashi University Tokyo)

Les banlieues, un espace sans écriture ? Place de l’écriture dans les « pratiques culturelles de banlieue »

10.50 - 12.20 Session 6. Green room

Chair: Barbara Morovich

Media et stigmatisation / Stigmatisation and media

Mehdi Derfoufi

(Université de Lyon I)

De Zidane le « grand-frère » à la trahison nationale:Les constructions médiatiques des garçons des banlieues

Yannick Hascoet

(Université de Lyon, UMR5600)

La mise en valeur d’un espace stigmatisé. Le rôle des artistes et de touristes « hors des sentiers battus » dans la légitimation des quartiers Nord de Marseille

12.30–13.50        Lunch at the Brookes Restaurant

14.00- 15.30 Session 7. Music Room

Chair: Chikako Mori

Entre littérature et musique / Between literature and music

 

Sarra Khaled (Universités de Valenciennes et du Hainaut-Cambresis / de la Manouba- Tunis)

Grand Corps Malade: la voix poétique de la banlieue

 

Bettina Ghio (Université Paris 3)

La représentation de la banlieue dans le rap français : vérité du réel ou perspective littéraire ?

Helena Zubcekova (Université Masaryk, Brno,)

Lexique identitaire homophonique dans le rap français.

Analyse qualitative des chansons de Diam’s, MC Solaar et Rohff.

15.30– 15.50       Tea and coffee in the Dining Room

15.50- 17.00Session 10.Music Room    Chair: Juliet Carpenter

Banlieues: sites of diversity / Banlieues: sites de diversité

 

Anaïs Marshall, Laure CormierUniversité Paris13-Nord)

Natures en banlieues : vecteurs d’appropriation de territoire ?

 

Dominique Lanni (University of Malta)

« J’ai de mes ancêtres gaulois… » ou les voix de la banlieue à l’épreuve de l’héritage littéraire national

 

Anaïs Stampfli (Université Grenoble III)

La banlieue d’après la plume guadeloupéenne de Frankito : humour, poésie et vitalité…

17.00-17.30         Closing remarks / Clôture

Edited by .(JavaScript must be enabled to view this email address) on 03 Apr 2014 around 10am