Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network

Banlieue Network

Banlieue Network

Tracer une ligne entre « le centre » et « la banlieue »

Wednesday, November 27, 2013

Tracer une ligne entre « le centre » et « la banlieue »

Mots clés: transition, porosité, mouvement, réitération, situation dans l’espace, observation,

Le 11 juillet 2013, la dessinatrice Liza Dimbleby et l’universitaire Anna-Louise Milne ont proposé aux participants de la Résidence d’été un atelier-balade au long du canal de l’Ourcq du parc de la Villette aux locaux du Canal 93 à Bobigny. Cet atelier consistait en une déambulation au long du canal qui relie l’espace dense de la ville-centre traditionnelle à l’espace relativement diffus, hétérogène et hétéroclite de la zone située de l’autre côté du périphérique. La déambulation était l’occasion de discuter de ce qu’on voit, de s’attarder à observer de manière plus soutenue, et puis de chercher à s’en rendre compte plus minutieusement et en même temps plus spontanément, tout en donnant forme à ses perceptions à travers le dessin.

Établissant une frontière de la ville, le Périphérique reste un facteur très réel qui contribue aux expériences de la mobilité et de la visibilité et au sentiment de l’appartenance, malgré de nombreuses tentatives de dépasser cette interruption dans le tissu urbain. L’articulation entre la ville et la banlieue demeure difficile à com-prendre : l’acte de dessiner sera un moyen de reproduire cette difficulté sur l’espace d’une feuille, comme on réunit un bouquet de fleurs, ou des forces.

Le travail du groupe a commencé avec une discussion in situ des enjeux de la transition que nous allons effectuer ensemble en marchant lentement vers le nord au long du Canal de l’Ourcq. C’était l’occasion pour le groupe de faire connaissance en partageant un savoir géographique, historique et/ou sociologique, aussi bien qu’en faisant part de son vécu personnel de cette frontière existentielle et administrative. Ensuite, nous avons poursuivi notre route, tout en nous arrêtant pour explorer les voies transversales et/ou pour nous livrer à l’exercice de regarder longuement ce qui nous entoure, cherchant à discerner les transitions, à repérer ce qui donne forme à l’espace, et ce qui échappe aux formes que nous lui donnons à notre tour. Il ne s’agissait pas de produire des dessins aboutis, mais de se servir de l’acte de dessiner pour affiner notre regard en l’obligeant à s’attarder de manière inhabituelle.

 

Liza Dimbleby est une artiste dont le travail consiste à marcher, écrire et dessiner dans différentes villes telles que Moscou, Glasgow et Londres. Son livre I live here now (Firework, 2008) explique comment nous rencontrons la ville et nous-mêmes au fil de nos expériences alors qu’on se déplace dans et entre les villes. Une conférence-débat et un atelier de dessin autour du livre figuraient au programme du festival Book Festival en juin 2012.

 

Anna-Louise Milne est une universitaire qui travaille à Paris et sur Paris de différentes façons, en particulier dans les quartiers nord-est de la ville. Elle a publié de nombreux articles sur l’histoire et la perception de la banlieue dans différentes revues anglophones et en 2011-12 elle a mené une résidence d’un an au Centquatre Arts Centre, intitulé MurMur.

Image for Tracer une ligne entre « le centre » et « la banlieue »

Christina Horvath "Boulevard"

Image for Tracer une ligne entre « le centre » et « la banlieue »

Christina Horvath "Villette"

Image for Tracer une ligne entre « le centre » et « la banlieue »

Christina Horvath "Parc"

Image for Tracer une ligne entre « le centre » et « la banlieue »

Aloush Abeer "Bord de canal"

Image for Tracer une ligne entre « le centre » et « la banlieue »

Paul Burgess "Canal walk 1"

Image for Tracer une ligne entre « le centre » et « la banlieue »

Paul Burgess "Canal walk 2"

Gallery: Exhibition "Exploring the Banlieue"