Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network Banlieue Network

Banlieue Network

Banlieue Network

17.Banlieues : Mémoire et Avenir (5ème séance matinale)

Edited by .(JavaScript must be enabled to view this email address) on 10 Dec 2013 around 10pm

“Regards croisés sur la banlieue”, Résidence d’été en Seine-St-Denis. Vendredi, 12 juillet,  Matin. Maison de Sciences de l'Homme Paris Nord. Saint-Denis.

La séance présidée par Elizabeth Auclair et Marie-Madeleine Bertucci (Université de Cergy-Pontoise) s’efforce de montrer que les lieux de mémoire évoqués sont à la fois stigmatisés et symboliques, qu’ils révèlent des modes d’habiter spécifiques et  qu’ils font apparaître les liens qui se tissent entre les territoires et les histoires de vies. Ces lieux participent à une construction identitaire, à l’élaboration d’une mémoire sociale collective, enracinée dans des lieux bien précis. Ils contribuent à leur manière à la production symbolique de lieux exemplaires (Micoud, 1991 : 7) dotés d’une efficience historique (Gadamer, 1996). Aptes à susciter une interprétation, ils constituent des objets sémiotiques analysables dans le cadre d’une économie des biens symboliques (Bourdieu, 1977), les objets patrimoniaux n’étant pas consommés réellement mais symboliquement. On verra d’abord comment les cités de la périphérie constituent le patrimoine d’une altérité minorée à travers la mise en évidence de l’attachement des habitants à leur égard, puis qu’elles sont le lieu de solidarités communautaires sur lesquelles se construit une forme de mémoire, laquelle met en évidence l’originalité du processus de patrimonialisation à l’œuvre ici. On verra ensuite comment cette patrimonialisation constitue un ancrage pour l’avenir, lequel nuance les discours pessimistes sur le futur.